Rechercher
  • Marie de Freminville

La responsabilité des dirigeants et les cyber risques


Le risque cyber, l’affaire de tous dans l’entreprise.


Le risque cyber est-il bien pris en compte par les entreprises ? La plupart des PME minimisent le risque cyber. Pourtant, elles ne sont pas à l’abri des attaques. Pour les cybercriminels, il est plus facile de pirater des PME, qui manquent de ressources dédiées, et d’obtenir le paiement d’une rançon. Par ailleurs, elles sont la porte d’entrée pour atteindre leurs clients, avec lesquels elles sont connectées. Le risque cyber n’est pas qu’un sujet IT. C’est aussi une responsabilité des dirigeants. Comment les sensibiliser ? Les dirigeants sont responsables de la pérennité de l’entreprise. Une cyberattaque peut avoir des impacts graves, en termes financiers et de réputation. La faille étant à 95 % humaine, la formation de tous est indispensable. Les outils IT sont nécessaires, mais ne suffisent pas : les dirigeants doivent identifier les actifs critiques à protéger, mettre en place une organisation, des processus, des règles, un audit régulier, et se préparer à gérer la crise qui va arriver. Quels sont les enjeux à venir de la cyber sécurité ? Les attaques vont se multiplier. La cybersécurité est basée sur la gestion de risques, l’anticipation de la crise, la mise en place de moyens, notamment humains, le développement d’une culture dans l’ensemble des organisations (le risque est systémique !). Comme pour l’automobile, la sécurité s’améliorera avec du matériel fiable, des contrôles techniques, un permis de conduire obtenu grâce à de la formation, un code de la route et un contrôle de l’application de règles standard.


10 vues0 commentaire