Rechercher
  • Marie de Freminville

Le dialogue actionnarial est pénalisé en 2021- Agefi 29042021 -


https://agefi.com/actualites/acteurs/le-dialogue-actionnarial-est-penalise

Pour la deuxième année consécutive, les assemblées générales se sont tenues à huit clos, en raison de la Covid. Par Marie de Fréminville AGEFI. 29 avril 2021


Au printemps 2020, il était matériellement impossible de transformer une assemblée générale en visioconférence. En 2021, c’est différent, les entreprises auraient pu utiliser la vidéo au minimum, ou mieux, la visioconférence. Pourtant, la plupart des sociétés cotées ont tenu leur assemblée générale sans présence physique des actionnaires, conformément à la décision du conseil fédéral (article 27 de l’ordonnance 3). La Covid, en Suisse, n’a pas accéléré la transformation numérique des AG! Pourtant les actionnaires exercent leurs droits de participation durant l’assemblée générale ordinaire, selon le code suisse de bonnes pratiques pour le gouvernement d’entreprise. Bien sûr, les actionnaires peuvent consulter les documents avant l’assemblée générale, poser des questions par écrit et voter. Mais le manque de contacts, les délais entre les questions et les réponses, l’impossibilité de s’exprimer en public et d’interroger le conseil d’administration publiquement, réduit la capacité d’échanges réels, la transparence, et risque de réduire à terme la confiance des «petits» actionnaires dans les entreprises dans lesquelles ils investissent. Les investisseurs publics et institutionnels ont, eux, l’occasion d’échanger directement avec les responsables des relations investisseurs, ou même avec la direction des entreprises. Il faut néanmoins saluer quelques exceptions comme Swisscom et UBS ou Nestlé Il faut néanmoins saluer quelques exceptions comme Swisscom et UBS (diffusion en direct sur Internet) ou Nestlé (mise en ligne des discours du Président et du CEO). Plusieurs associations, comme le Cercle suisse des administratrices, ont pu réunir un grand nombre de leurs membres, les informer, répondre à leurs questions et leur permettre de voter en direct! Innovation et gouvernance étaient au rendez-vous à l’assemblée de 2021! Les pratiques de certains pays voisins ont évolué et, une majorité des assemblées 2021 ont été diffusées en direct par visio-conférence. Certaines, moins nombreuses (25% du SBF 120, parmi lesquelles Air Liquide, Atos, Axa, Société Générale par exemple), ont permis à leurs actionnaires de poser des questions en direct. Ces bonnes pratiques pourront probablement être conservées dans le futur, grâce à un partenaire de confiance, qui assure la sécurité des élections (notamment l’authentification des actionnaires): la participation à distance permet en effet à un plus grand nombre d’actionnaires d’assister à l’assemblée générale, assure un meilleur dialogue et fidélise les actionnaires. Marie de Fréminville Starboard Advisory Experte gouvernance, finance et cybersécurité

Vice-Présidente Cercle Suisse des Administratrice



18 vues0 commentaire